Select a language

jeudi 19 juillet 2018

WATERTON NATIONAL PARK JOUR 2

18 juillet

Le Soleil est une fois de plus au rendez-vous. Ce sera une journée chaude .
Nous débutons par une promenade dans le village. C’est tranquille, rien à voir avec les villages de Banff et Jasper. Ici,  règne le calme et la tranquilité au point que les chevreuils viennent se promener en ville. Il est même très fréquent de les côtoyer.

Nous nous sommes rendus sur la colline sur laquelle l’hôtel du Prince of Whales est construit.


Évidemment, de cet endroit la vue est superbe.



Les images parlent d’elles-mêmes ...



Ce  petit sentier nous ramène au niveau du lac.



Quelques plages, une marina d’où partent les bateaux pour une croisière au bout du lac. En fait, c’est aux USA. Il est partagé par les deux pays. Il ne faut donc pas oublier son passeport... C’est d’ailleurs le premier parc de la sorte à exister. Un parc de la paix, un parc géré par deux pays...



Maintenant parlons un peu de ce petit paradis. D’abord, il est surtout fréquenté par des albertains de Calgary et d’Edmonton. Pas surprenant que tous les sites disponibles pour réservation disparaissent presque aussitôt qu’ils sont offerts. Bref, pour avoir accès à ce parc, il faut s’y prendre dans les minutes qui suivent l’ouverture des réservations. C’est ce que nous avons fait le 11 janvier dernier...



Le 30 août 2017, l’équipe de lutte contre les incendies a repéré un feu en friche provoqué par la foudre en Colombie Britanique, à 10 kilomètres d’ici. Le temps exceptionnellement chaud, les vents forts et la sécheresse ont alimenté un immense feu, À mesure que celui-ci progressait, des mesures ont été prises pour protéger le village et les infrastructures . Le village a d’ailleurs été évacué le 8 septembre et bien sûr a pu être sauvé.



Pour ceux et celles qui aiment les statistiques : l’été 2017 était le 3ème été le plus sec jamais enregistré. 148 pompiers ont lutté contre ce feu. 11 hélicoptères ont été utilisés et 38 % du parc a brûlé. Il y a donc des séquelles tout autour et elles sont visibles. Une très grande partie du parc est d’ailleurs fermée.



Cet après-midi, on relaxe en admirant le lac quand tout à coup, juste à côté arrive ce visiteur...



Il nous tiendra d’ailleurs compagnie quelques instants...
Je mentionnais qu’un bateau effectue des croisières sur le lac, le voici:



Après le souper, nous nous sommes rendus d’abord aux chutes Cameron ...elles sont un peu spéciales comme vous pouvez le constater.



Et ensuite à la causerie ayant pour sujet la faune sauvage du parc



Intéressant et animé. Les enfants présents ont beaucoup participé et ont eu, je pense, du plaisir tout en apprenant beaucoup sur la fréquentation du parc par les animaux sauvages. L’ours fut l’une des vedettes de cette présentation.








4 commentaires:

  1. Est-ce que vous campez dans le parc? Les terrains sont-ils biens?

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique décor, magnifique température, triste le feu de forêt...

    RépondreSupprimer
  3. Réserver le 11 janvier? Et vraiment tout a bien été pour que vous arriviez à cette date réservée? Chapeau. J'aurais paniqué à l'idée du moindre pépin qui aurait pu occasionner un retard. (Comme quand vous aviez un boulon dévissé en Ontario)

    RépondreSupprimer